Blog DTN

Un outil au service du collectif technique

Archives de Catégorie: Structures

Une nouvelle directrice de la haute performance à la FFTT

A compter du 1er juin 2020 Rozenn JACQUET-YQUEL est nommée au poste de directrice de la haute performance au sein de la direction technique nationale de la FFTT.
Cette nomination a pour but d’optimiser la préparation de nos pongistes aux JOP de Tokyo tout en préparant l’échéance majeure de Paris 2024.
La première mission de Rozenn sera, en concertation avec l’Agence Nationale du Sport (ANS), de peaufiner l’organisation de la préparation olympique d’ici septembre (période espérée de reprise des compétitions internationales).

Une suite logique

Ancienne titulaire de l’équipe de France séniore, professeure de sport, Rozenn a déjà à son compteur 3 olympiades en qualité d’entraîneur national en charge des équipes de France féminine et 7 années de coordination du centre national d’entraînement à l’INSEP. Enfin ces deux dernières années, elle a mis ses compétences au service du nouveau projet de notre filière féminine, en qualité de directrice sportive.

Depuis deux années, Bernard BOUSIGUE (DTN) prépare ce passage de témoin entre Jean-Claude DECRET, responsable de la haute performance messieurs Tokyo (départ à la retraite en fin d’année) et Rozenn avec l’approbation du président fédéral Christian Palierne.

Christian Palierne, président de la FFTT : « La nomination à un poste stratégique d’un cadre féminin est non seulement un signal de changement de mentalité au sein de notre fédération et de notre direction technique, mais aussi la volonté d’assurer une évolution sans rupture de nos valeurs et de nos principes. Sa formation, son parcours, doivent permettre à Rozenn d’aborder ce poste à responsabilité avec confiance et détermination. »

Bernard Bousigue, DTN : « Rozenn Jacquet-Yquel présente les meilleurs atouts pour réussir Tokyo et Paris en cohérence avec les orientations de l’ANS et de la direction du ministère des sports ; son vécu unique dans le domaine de la haute performance, sa volonté de mettre nos sportifs dans les meilleures conditions
de réussite, de développer et questionner sans cesse son efficacité professionnelle sont de précieux atouts ».

Rozenn Jacquet-Yquel, directrice de la haute performance : « Depuis que je travaille pour la fédération, je suis convaincue que les hommes et les femmes qui composent l’équipe de France peuvent faire des performances incroyables. Je crois en cette réussite et je m’engagerai totalement avec le tennis de table
français dans cette quête ».

Message sur les AUT à destination des sportifs et de leur entourage sportif, médical et paramédical

COMMUNICATION IMPORTANTE DE L’AFLD

RAPPEL A TOUS

A compter du 1er juillet 2019, les sportifs, quel que soit leur niveau (national, international ou autre), leur statut ou leur palmarès, ne pourront plus se prévaloir de la raison médicale dument justifiée (RMDJ) dans le cadre d’une procédure disciplinaire pour justifier la présence dans leur échantillon prélevé à l’occasion d’un contrôle antidopage, l’usage ou la tentative d’usage, la possession, l’administration ou la tentative d’administration des substances ou méthodes interdites.

  • La seule présentation d’un certificat médical et d’une ordonnance ne suffiront pas pour exonérer le sportif de sa responsabilité et lui éviter une sanction.

Seule une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (AUT), qu’elle soit rétroactive ou non, permettra au sportif de ne pas être sanctionné.

A cet égard, il convient de rappeler que les critères de délivrance de l’AUT sont plus stricts que ceux requis pour la RMDJ. En effet, toute demande d’AUT fait l’objet d’un examen par un Comité d’experts pour l’autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (CAUT) qui soumet un avis de délivrance ou de refus selon les critères suivants :

  • Le sportif subirait un préjudice de santé significatif si la substance ou la méthode interdite n’était pas administrée;
  • Il est hautement improbable que l’usage thérapeutique de la substance produise une amélioration de la performance au-delà de celle attribuable au retour à l’état de santé normal du sportif;
  • Il n’existe pas d’alternative thérapeutique autorisée;
  • La nécessité d’utiliser la substance ou méthode interdite n’est pas une conséquence partielle ou totale de l’utilisation antérieure (sans AUT) d’une substance ou méthode qui était interdite au moment de son usage.

Lire la suite

Conférence Culture Sport – INSEP – Mardi 12/11/18

Mardi 12 Novembre 2018 aura lieu la Conférence Culture Sport organisée au sein de l’INSEP.

Cette conférence publique abordera les thèmes de :

l’optimisation du retour de blessure et du pouvoir des techniques de simulation motrice.

 

2 cadres techniques de la FFTT participe à cet événement :

  • Rozenn JACQUET-YQUEL
  • David JOHNSTON

Pour y assister en direct vidéo : https://www.youtube.com/c/INSEPTV/live

Tournoi international jeunes de Louvain

Stage interpôles (Ceyrat 18 – 23/12/16)

Les règles de sélections 2017 pour les équipes de France

Suivi médical réglementaire

Le suivi médical réglementaire (SMR) des sportifs de haut niveau (listes « senior », « jeune », « reconversion ») et des sportifs des collectifs nationaux (« espoir », « partenaire d’entraînement ») a évolué http://www.fftt.com/doc/MJS_Arrete_SMR_SHN_2016.pdf

La commission médicale fédérale a proposé au ministère des sports un nouveau protocole en déclinaison de ce nouvel arrêté http://www.fftt.com/doc/FFTT_Projet_Reforme_SMR.pdf

Il en découle pour 2016/2017 un SMR pour les SHN, espoirs et partenaires, organisé ainsi Lire la suite

Liste des substances interdites

Dossier entrée Pôle Espoir/Pôle France saison 2016/2017

Antidopage et sport de haut niveau

%d blogueurs aiment cette page :