Blog DTN

Un outil au service du collectif technique

Compte rendu de la réunion d’harmonisation des formations tennis de table – 18 et 19 mai 2011 – Insep

Ordre du jour :

Mercredi 18 mai :

  • Le pôle formation à la FFTT, une ressource pour les formations mises en œuvre
  • Echanges sur les épreuves et modalités d’évaluation des compétences en DE et DES, à partir de l’exposé d’un intervenant extérieur

Jeudi 19 mai :

  • L’emploi et les formations en Tennis de Table
  • Points sur le CQP, l’équivalence des diplômes étrangers…

Présents : Momal Jacqueline, Corbion Gilles, Toupé Valérie, Londiche Estelle, Molodzoff Philippe, Berthelin Pascal, Lelong Stéphane, Johnston David

♦♦♦

18 mai matin :

Introduction Jacqueline Momal :

Colloque d’échanges et non de décision essentiellement sur les modalités et épreuves d’évaluation et de certification du DE et DES.

Jacqueline Momal précise que concernant les formations fédérales la FFTT s’organise comme elle veut. Elle demande comment la FFTT s’organise pour les diplômes d’Etat ?

Gilles l’informe que pour le DES, une convention a été mise en place entre l’INSEP et la FFTT précisant le rôle et les devoirs de la FFTT. Cette dernière souhaite s’associer pour chaque formation à un établissement public. La FFTT continue à assumer ce qui traite du tennis de table.

Organisation du Pôle Formation à la FFTT :

Estelle Londiche : recensement examen EF, suivi dossier AGEFOS et en particulier pour la formation continue, suivi Perf’TT,  CQP, catalogue des formations.

Budget prévisionnel fédéral emploi / formation techniques : 74 000 € avec un futur suivi par Estelle.

Valérie Toupé : gestion administrative de la formation continue en amont des formations. Elle souhaiterait pouvoir gérer le dossier des formations continues dans son intégralité mais la charge de travail que cela représente n’est pas compatible avec son emploi du temps actuel.

Echanges aussi sur le CQP :

Pascal Berthelin s’occupe de créer la fiche récapitulative des pièces à fournir et l’attestation de stage en collaboration avec Estelle. Ensuite ces documents seront diffusés à l’ensemble des cadres techniques. Les candidats devront envoyer leur dossier au CTR qui le transmettra à la FFTT. La réunion de la commission paritaire pour délibération sera mise en  place par Pascal Berthelin.

Parution des dates des examens EF sur le catalogue des formations :

Il est attendu des techniciens une transmission des informations demandées en temps et en heure.

L’écriture de mémos explicatifs (différence BE-DE, le BP, le DE, le CQP…) est proposée.

Gilles rappelle que tous les cadres techniques doivent maîtriser au minimum les textes des nouveaux diplômes de manière à pouvoir renseigner au minimum leurs interlocuteurs.

Le pôle emploi formation compte sur tous ses collaborateurs.  L’amélioration de la qualité du travail et du fonctionnement du pôle repose sur l’investissement de chaque technicien.

18 mai après-midi :

Présence hors tennis de table :

  • Escrime (CTS, coordonnateur DE escrime à l’institut fédéral de la Fédération d’escrime),
  • Volley-Ball (salarié du comité 92, coordonnateur du DE volley au CREPS IDF)
  • Handball/Hockey sur gazon… (Coordonnateur des DE du CREPS d’Ile de France)

Travail sur (les éléments de réflexion sur) les éléments d’évaluation des compétences professionnelles :

Intervention Mr Christian Guérin directeur du CESA (cercle des études sportives appliquées).

Diplôme de l’INSEP avec mémoire sur l’évaluation, (plus poussé aujourd’hui sur la recherche dans le domaine de l’évaluation)

L’évalu-action : une activité de « tissage » à la construction du point de vue.

Ou le travail de l’évaluateur de la compétence d’un candidat ou d’un stagiaire.

–          avoir un regard différent de la place importante de l’évaluation

–          travailler sur les processus situés autour de l’évaluation

–          réflexion autour du couple évaluation et compétences

Penser un autre regard par le concept de l’action :

Evaluation par l’action : compétence = connaissance = action

S’intéresser à la singularité des actions, des individus : c’est prendre au sérieux les éléments contextuels (jury, géographie, contexte…). Action des évaluateurs.

Travail sur une situation d’action des évaluateurs:

Certification sur une évaluation UC 7-8-9 d’un BP AGFF : épreuve d’animation de musculation en entreprise avec un public réel. Les 2 évaluateurs sont sur place. Epreuve : 15mn de cardio, 15mn de musculation + entretien de 20 à 30 mn.

Remarque sur le contexte réel en situation d’entreprise de cette épreuve de certification par rapport au TT où la mention de niveau sportif est portée.

Comment être dans un système égalitaire si la mise en situation réelle du candidat est différente des autres dans son contexte professionnel ?

Débat sur les entrées en formation : différence entre pré requis et tests de sélection.

Débat sur le dispositif humain pour améliorer les dispositifs de certification. L’Etat s’est-il déchargé sur les Fédérations ou organismes de formations pour les UC « techniques » ? Coût financier des épreuves de certification à penser en amont.

Importance de mettre en place une situation qui peut être évaluée.

Evaluateur : il co-mène une enquête :

Relever/tracer les verbatim des candidats

Travailler entre questions, observations retranscription avec mise en parallèle et en corrélation

Faire du lien entre les cours, les items de la grille

Il sent en acte, mais aussi doute en acte : c’est de l’action (écoute, notes)

Question : le travail de certification ne remet-il pas en cause la philosophie des nouveaux diplômes (si la formation est professionnelle et en alternance, la certification finale est peut-être finalement une formalité ou plutôt un examen terminal?).

L’évaluateur doit en cas de recours d’un candidat doit pouvoir se souvenir de l’acte d’évaluation. Comment tracer cet acte d’évaluation en dehors des croix dans les grilles de certification prévue.

S’il y a entretien derrière l’évaluation, c’est bien tout de même d’avoir des notes pour parler avec le candidat de ce qu’il a fait.

Le candidat, en entrant en formation, a besoin de connaître les grilles d’analyse pour apprendre à observer, apprendre à savoir ce qu’il doit acquérir. Au fur et à mesure avec de l’expérience ces grilles seront automatisées par le candidat.

C’est la même démarche pour l’évaluateur qui doit s’approprier la grille pour pouvoir s’en dégager lors de l’évaluation.

Place de l’évaluation formative dans cette formation ? Positionner le candidat par rapport aux attentes finales, lui permettre de se situer : son niveau sa compétence, le chemin à parcourir…

Ces évaluations formatives doivent-elles être mises à disposition des Jury certificateurs ou du jury plénier, des évaluateurs en examen final ? Elles permettent aux jurys de replacer le candidat dans un contexte plus général et non ponctuel du jour de l’évaluation.

« prendre les titres des pages du Power-point pour ce compte rendu » sans les brouillons traités.

Evaluer : Tisser un point de vue :

Entre normes et attendus : travail sur le remplissage de la grille d’évaluation.

Souvent à la fin d’une évaluation, les jurys peuvent se dire : alors, tu l’as trouvé comment le candidat, comment tu le sens. Si les jurys sont d’accord la grille est moins bien remplie.

C’est souvent quand les jurys sont en décalage ou en désaccord sur l’évaluation du candidat que les items de la grille sont remplis avec précision.

Evaluer : entre reliance et norme. Processus de reliance avec le binôme sur ce qui a été observé puis remplissage de la grille pour répondre à la norme

19 mai Matin :

Point sur les formations :

CS TT : 1ère promotion cette année. Pas d’engouement extraordinaire car accolé à un BP APT.

7 stagiaires qui sortiront avec un BP APT CS TT mais déjà sur des temps plein TT.

Peu d’intérêt pour cette formation qui ne sera pas relancée au CREPS de Nantes. Par contre la Roche sur Foron en Savoie devrait ouvrir en septembre 2011 ou janvier 2012 avec un organisme privé.

Le Centre (Stéphane Lelong) peut se positionner pour ouvrir le CS à Bourges si l’emploi le demande.

Le CQP arrivant peut perturber l’avenir du CS TT.

Question : les clubs ou employeurs connaissent ils ou s’intéressent ils au BP et au CS ? Non.

Il y a décalage entre le métier d’entraineur et d’animateur. Ce décalage n’est pas encore pris en compte par les employeurs du tennis de table actuel.

DE JEPS :

DE JEPS IDF :

15 candidats cette année – 8 IDF – 7 provinciaux.

Certification formation de cadres réalisée.

Certification péda. en cours

Population qui vieilli par rapport au BE – décalage vers du 21-55ans.

Difficulté sur l’implication des tuteurs qui dépend de la motivation de ceux-ci mais l’alternance apporte beaucoup.

Difficulté avec le projet d’action. Date et organisation. Souvent les projets sont souvent finalisés après la certification. Hétérogénéité des projets. Quelques très bons projets et mais aussi des projets « bancals ».

5-6 candidats très bons, sont des candidats qui sont seuls dans leur structure et la tienne à bout de bras.

Rattrapage : tous le candidats ont 2 chances. Mais pour finalisation c’est compliqué car peu de temps entre certification et rattrapage et donc peu de temps pour le candidat de progresser. Solution à trouver (2 sessions de rattrapage par an, comme du temps des BE ?)

Difficulté pour les jurys de situer le niveau d’exigence à Bac +2 et difficulté à évaluer le « être capable de »

Difficulté sur le financement : tiers de la population en formation initiale donc non rémunéré mais financé l’année dernière, et non financé cette année. Ce tiers de l’effectif a du se débrouiller pour se faire financer la formation (inscription Pôle Emploi, embauche en CUI, chéquier diplômant du CR).

Pour 2011-2012 : 10 places au CREPS devraient être à nouveau financées pour la formation initiale.

Points positifs : bonne collaboration avec le CREPS. Et très bonne collaboration avec FFTT et DTN grâce à la proximité (chefs de projets, joueurs de Haut Niveau, visite à l’INSEP)

Alternance très positive mais emploi du temps très chargé surtout pour les bons candidats ou problème d’organisation personnelle pour les moins bons candidats.

Cette intervention concerne essentiellement les UC 3 et 4 car David ne maîtrise pas beaucoup le contenu des UC 1 et 2.

Attention au piège qui consisterait à ce que les certifications instaurées en fin de formation soient trop proches d’un examen terminal comme on a pu le connaître au BEES.

La question c’est plutôt : faut-il prendre en compte ou non dans les certifications finales le comportement du stagiaire durant toute l’année ainsi que ses prestations dans les différentes évaluations formatives ?

Concernant « l’ensemble des certifications sont en fin de formation comme pouvait l’être l’examen final des B.E » : la Direction Régionale ne souhaite pas forcément qu’il y ait trop de certifications ; c’est pour cela que cela ressemble à un examen sec en fin d’année.

Discussion autour du projet d’action : doit-il avoir été mis en oeuvre, réalisé ou virtuel ?

Réalisé à Montpellier mais tous les stagiaires n’ont pas le même temps certains font la formation sur 1 an et d’autres sur 2 ans.

Réalisé ou pas encore réalisé pour Paris

Rattrapage : à Montpellier : 3 semaines de décalage entre certification et rattrapage. 3 semaines pour avoir le temps de travailler sur les problèmes constatés.

DES : rattrapage aussi car le texte le prévoit

Attention. Comment effectuer la certification quand un stagiaire a été absent en formation ? pour de bonnes ou de mauvaises raisons. Le règlement intérieur prévoit ou non ces dispositions.

Le règlement intérieur de l’organisme de formation doit être conforme au droit du travail car on est dans le cadre d’une formation professionnelle.

DE JEPS Languedoc :

1ère promotion 2009-2010 : 8 sur 9 reçus complets

18 formateurs issus à 90% de IFLR

voir power-point de Philippe.

2ème promotion :

16 modules d’1 semaine avec prise en compte de cours en e-learning

Meilleur suivi de l’alternance et de la FOAD avec maintien de la formation de tuteur.

Doit-on mettre à disposition des jurys certificateurs les documents des évaluations formatives ou le livret de formation du stagiaire ?

Oui, pour mieux en prendre en compte l’ensemble de la formation professionnelle et non que la certification du un moment (P.Molodzoff).

DES JEPS:

Décalage entre 1ère promo sur 18 mois et 2ème promo sur 12 mois. Problématique d’employeurs.

Suite au positionnement, les formateurs donnent une feuille de route puis le stagiaire établit son programme en fonction de la demande de la feuille de route.

Fonctionnement sous format de séminaires : 16 séminaires de 3 jours sur 1 thème à chaque fois différent (thèmes abordés sous des angles différents en fonction des intervenants).

Les stagiaires doivent faire un bilan de synthèse de chaque séminaire.

Volonté de prendre en compte l’ensemble du cursus de formation.

La pluridisciplinarité du DES à l’INSEP apporte une richesse importante.

3 inscrits pour la prochaine promo. Le DES c’est plus Haut Niveau que le BE2 d’auparavant.

Les titulaires sortent d’une école : de Haut Niveau et de l’INSEP…

3 à 4 stagiaires par an est un bon effectif avec des profils différents.

880 heures de formation dont 400 en entreprise – 7240€ de formation

certification : UC 1 &2 : jury DR et INSEP – UC 3&4 : INSEP et FFTT ou que FFTT sur péda-entraînement des UC 3&4.

Question :

Y a t il un lien entre théorie en centre de formation et pratique en entreprise.

Comment le formateur s’appuie-t-il sur ce que le stagiaire fait en entreprise ?

Il y a encore des progrès à faire dans le tutorat.

Il est important de donner tout le contenu de la formation au tuteur afin que dans son travail il soit bien en phase avec les attendus du centre de formation.

CQP : certificat de qualification professionnelle

Coût de la formation : pas de tarif, pas de coût national mais les régions peuvent envisager un coût.

Prévoir pourquoi pas des frais de dossier ou de gestion à la FFTT (à voir avec Emmanuelle Coubat) dont le renvoi du diplôme au candidat.

Aide au financement, aides possibles ? : pas d’aides possibles sauf les aides prévues dans le cadre des OPCA pour les bénévoles.

Le type de contrat de travail : vacataire, chèque emploi associatif, CDD ou CDI à temps partiel

19 mai après-midi :

L’emploi :

Bilan des actions de la saison écoulée et actions envisagées

1/ Journée Emploi FFTT

– programmée plus tôt dans la saison (mars) pour permettre aux employeurs et employés de mieux organiser leur saison suivante. Echec puisque la journée a été annulée faute de candidats (2 réponses du même club et département).

2/ Plaquette d’information sur l’emploi

– volonté de montrer l’intérêt de la DTN pour l’emploi qui traite de différents points.

3/ Enquête emploi

–          difficulté d’avoir des retours

–          les premiers chiffres montrent une baisse par rapport à la dernière enquête

–          difficulté d’identification des agents de développement car absorption dans les poste techniques

4/ Actions envisagées :

–          document d’aide pour l’accès au financement des formations diplômantes (BP, DE, DES)

–          document sur l’avenir de l’emploi en TT (financement des clubs, indépendance des techniciens)

–          Information aux dirigeants sur le métier d’entraîneur/animateur/agent de développement de tennis de table

–          Journée Emploi reprogrammée mais couplée sur une compétition nationale ou Internationale

–          Relance des associations de salariés et d’employeurs mais dans le versant positif (partage des bonnes pratiques pour les employeurs, intéressement pour les salariés) plutôt qu’une association à visée de gestion de conflits.

Divers :

  • Problème avec les diplômes internationaux de l’ITTF
  • Equivalence avec les diplômes étrangers
  • Formation continue délocalisée
  • Formation d’Entraîneur de Haut Niveau
  • Fin des possibilités d’équivalence entre BE1 et DE JEPS le 31 décembre 2012
  • Bourses pour les compétitions internationales
  • Production pédagogique : Kits pédagogiques + ….
  • Collaboration avec la revue EPS

♦♦♦

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :